Photos de famille

J’ai rencontré des Indiens.

Daia m’a emmenée dans 3 communautés, avec Dani (ma précieuse interprète, secrétaire exécutive, attachée de presse et adorable complice), et Carlos Eduardo Dos Reis (professeur à Florianopolis, grand photographe).

« Etant les Indiens gens simples, ne demandant qu’à mener joyeuse vie sans grand travail ; vivant de chasse et de pêche, et de ce que leur terre donne de soi, et d’aucunes légumages et racines qu’ils plantent »

Arosca, le père d’Essomericq : « Homme de grave maintien, moyenne stature, grosset et regard bontif »

Ces descriptions de Gonneville ne sont pas loin des Guarani d’aujourd’hui encore. Des gens simples, pas grands, musclés, et au regard bienveillant (à mon égard en tous cas).

Si ce n’est qu’il y a cinq siècles les colons sont passés par là.

Leur vie n’est globalement plus si joyeuse, et la survie est difficile, surtout lorsque le territoire est petit, et qu’ils vivent complètement à la marge dans leur propre pays. Si le regard est bienveillant, voire pétillant, il dégage aussi souvent une grande tristesse.

Les Indiens ont été rendus invisibles jusqu’à très récemment encore (2005 d’après l’un des caciques rencontrés aujourd’hui).

Leyla Perrone Moisès m’avait dit que jusqu’à ce qu’elle en rencontre, à 18 ans, elle ne se doutait pas qu’il y avait des Indiens au Brésil. Elle pensait que les Indiens vivaient uniquement en Amérique du Nord.

Espérons que le prochain gouvernement brésilien n’empirera pas la situation (euphémisme).

En attendant que je trouve le temps de vous expliquer les échanges que nous avons pu avoir, notamment au sujet d’Essomericq, je vous laisse admirer quelques clichés ci-dessous, de Carlos Eduardo Dos Reis, qui feront l’objet d’une exposition dans la ville, oeuvrant ainsi à la visibilité de ces communautés.

altomorro

9672752d-ad7b-42e9-b2c0-c069600e940c.jpg

22b6201d-fa37-4dc9-9771-e7349a98bdba

3 commentaires sur “Photos de famille

  1. Tout s’explique! Je m’étais toujours demandé pourquoi Philippe avait remporté en 1955 a la Foire Exposition de Niort le concours Chicoré Willot du look indien le plus réussi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s